Coronavirus en Belgique: Flagey ferme ses portes au public pour une durée indéterminée. En savoir plus
Peau d'âne (Jacques Demy)

La France enchantée

En 1963, Jacques Demy a changé le paysage du cinéma français en lui offrant une première œuvre cinématographique enchantée avec Les Parapluies de Cherbourg. Des dialogues en chansons, dont la musique de Michel Legrand souligne la douleur d’un amour condamné par la guerre d’Algérie et le conservatisme des années 1960, malgré une mise en scène colorée et sucrée. « Un film léger parlant de choses graves vaut mieux qu’un film grave parlant de choses légères », disait Demy.
Par la suite, de nombreux réalisateurs français ont relevé le pari difficile d'unir chanson et drame pour donner corps aux injustices et aux sentiments. Resnais, Honoré, Ducastel et Martineau ou Ozon ont tous, à leur manière, renouvelé ou rendu hommage à cet univers que l’on aimerait être celui qui vient teinter nos propres drames.

En collaboration avec CINEMATEK

Programme