Brussels Philharmonic, Stéhane Denève / Wouter Vaerenbergh

Brussels Philharmonic & Vlaams Radio Koor

Femmes

Des quatre éléments, l’air est sans doute celui qui nourrit le plus l’imaginaire : insaisissable et invisible, il est vital et inspirant. Pour commencer, une oeuvre presque transparente de Toru Takemitsu : How Slow the Wind. Dans Nocturnes Debussy traduit en musique les lents changements d’atmosphère et leurs couleurs subtiles. Toute la magnificence de la nature se retrouve dans la Pastorale de Beethoven : dans cette ode à la nature et aux campagnes riantes, la tempête fait place à une atmosphère paisible.

Flagey, Brussels Philharmonic, Vlaams Radio Koor