Mariam Batsashvili
Mariam Batsashvili / Attila Kleb

Le Concert Olympique, Mariam Batsashvili

Jan Caeyers, dir.

Beethoven avait des préférences bien marquées en matière de compositeurs et de musiques. Ainsi, Cherubini était à ses yeux “le plus grand compositeur dramatique” de son temps et son opéra Faniska a largement inspiré la Septième Symphonie. Le concerto pour piano n° 20 en ré mineur de Mozart occupait également une place particulière dans le cœur de Beethoven, parce qu’il l’associait à ses débuts de pianiste à Vienne. Le Concert Olympique invite à ses côtés, pour l’occasion, la brillante jeune pianiste Mariam Batsashvii, lauréate du Franz Liszt Pianoconcours d’Utrecht en 2014.

Flagey, Le Concert Olympique, Goethe-Institut Belgien

Dans le cadre de

Mois d'ouverture