Edvard Pogossian

The cello in the spotlight

Gabriel Fauré s’est attaché à la composition d’oeuvres pour le violoncelle à plusieurs reprises. De sa plume sortirent des oeuvres d’une rare beauté telles que l’Élégie, la Sérénade et la Seconde Sonate pour violoncelle et piano dont l’Andante figure parmi les pages les plus poignantes de son répertoire. Ce chant funèbre composé à la base pour la cérémonie officielle du centenaire de la naissance de Napoléon est réutilisé par Fauré qui, en le confiant au violoncelle, lui offre une couleur nostalgique et une chaleur presque humaine.

Music Chapel