Adoration (Fabrice du Welz)

Adoration

Fabrice du Welz

Dans l’institution psychiatrique où sa mère est femme d’ouvrage, un gamin de 12 ans un peu simplet, tombe en adoration devant une schizophrène de son âge. Leur fuite à travers les forêts ardennaises est le début d’un parcours hors norme, tel que seul Fabrice du Welz pouvait le concevoir. Des seconds rôles de prestige encadrent deux enfants au charme magique, qui ne sont déjà plus des néophytes : l’une sort de Happy end, de Michael Haneke, l’autre de l’oppressant et césarisé Jusqu’à la garde.

Flagey, Cinematek

 

Dans le cadre de

Fabrice du Welz