Nicholas Angelich / S. De Bourgies

Brussels Philharmonic, Nicolas Angelich

Dans son opéra The Sacrifice inspiré d’un vieux mythe gallois, James MacMillan livre un récit de conflit tribal et de discorde, qui s’achève cependant sur une note d’espoir et de réconciliation. Strauss a lui aussi cherché l’inspiration dans le folklore et a donné vie à Tijl Uilenspiegel, personnage de fiction facétieux, dans un poème symphonique. Le pianiste Nicolas Angelich nous interprète le Concerto pour piano n° 2 de Brahms, le parfait équilibre entre inspiration et technique.

Flagey, Brussels Philharmonic

Nicolas Angelich | Concerto pour piano n°2, Klavierstücke op.76 (Brahms)