Violaine Despeyroux

Ysaÿe & his friends

Alors qu’il s’attèle à la composition de son quatuor à clavier (1893-94), commandé par Eugène Ysaÿe, Guillaume Lekeu contracte une fièvre typhoïde qui aura raison de lui ; le jeune compositeur n’était alors âgé que de 24 ans. Le Quatuor pour piano, violon, alto et violoncelle, qui commence dans un emportement douloureux, est l’une des oeuvres les plus puissantes et les plus profondes du compositeur. Il écrira d’ailleurs à ce sujet cette célèbre phrase : “Je me tue à mettre dans ma musique toute mon âme”.

Music Chapel