Persona (Bergman)

Le centenaire d'Ingmar Bergman

Ingmar Bergman aurait eu 100 ans cette année. Le réalisateur suédois est à jamais, membre du cercle des tout grands contributeurs-visionnaires du 7e art.

S’il est copié et adulé par nombre de réalisateurs, Bergman reste unique. Sa manière frontale de replacer l’être humain à l’échelle du cosmos, d’aborder par le film des questions complexes comme la mort, l’absence ou le silence de Dieu, l’incompréhension entre les êtres malgré l’amour a peu d’équivalents. Nourri de théâtre, de Freud, d’expériences de jeunesse difficiles au sein d’une communauté rigoriste qui l’auront marqué profondément et de ses propres relations affectives, son cinéma fouille les tréfonds de l’âme humaine. Les films réunis ce trimestre ont pour point commun d’avoir été réalisés à Fårö, l’île où Bergman a tourné à partir de 1961, où il avait installé sa maison de production (et sa cinémathèque privée !) et où il est décédé en 2007.

En collaboration avec CINEMATEK

 

Programme