Nikolai Lugansky / Marco Borggreve

Brussels Philharmonic, Nikolai Lugansky

Rachmaninov: a tribute

Une soirée consacrée au génie musical de Sergei Rachmaninov. Digne représentant du romantisme, son Concerto pour piano n° 1 déborde de fougue, de jeunesse et de passages virtuoses. Dans sa 3e et ultime symphonie composée des années plus tard, Rachmaninov exprime son mal du pays dans une musique riche et mélancolique — mais où l’on retrouve aussi l’Amérique optimiste et jazzy. Une œuvre qui mérite mille fois sa place sur scène !

Flagey, Brussels Philharmonic


Nikolai Lugansky

Nikolai Lugansky a une technique impressionnante, précise, claire et équilibrée tout en restant accessible et poétique. Son talent ressemble à une force primitive et irréductible qu’il maîtrise à la perfection.

Il avait cinq ans à peine lorsqu’il s’est juché pour la première fois sur le tabouret d’un piano. Son intelligence, sa compréhension et sa mémoire infaillible ont eu tôt fait d’impressionner.

Son amour pour Rachmaninov est le fil rouge de sa carrière. Se reconnaîtrait-il dans la mélancolie du compositeur, si typique du tempérament russe ? « Nikolai Lugansky interprète Rachmaninov avec une assurance et une patience rares », écrivait le Financial Times.