Naema Tahir, Pé Vermeersch, Chia Longman
Naema Tahir, Pé Vermeersch, Chia Longman / Ingeborg Lukkien, Pé Vermeersch, Chia Longman

Le corps, lieu identitaire

Débat en néerlandais avec Naema Tahir, Pé Vermeersch et Chia Longman

Le corps est le lieu où s’incarnent l’identité et l’appartenance. A divers moments de la vie du croyant, son corps est marqué lors de cérémonies rituelles: baptême, rite d’initiation, circoncision, ou encore scarification. Ces différents marquages sont la preuve de l’alliance symbolique avec Dieu et donc de l’appartenance du croyant à sa communauté. Si la religion habille le corps de telle manière, l’individu en est-il encore le propriétaire?

NAEMA TAHIR

Naema Tahir a exercé comme avocate spécialisée dans les Droits de l’Homme aux Pays-Bas ainsi qu’au Conseil de l’Europe avec comme domaines d’expertise le droit des réfugiés, la protection des migrants, et les droits des femmes et enfants. En 2006, elle décide de se consacrer à l’écriture, et ses ouvrages traitent de l’identité, de l’immigration ou encore du sentiment d’appartenance.

PÉ VERMEERSCH

Chorégraphe, philosophe et artiste visuelle belge, Pé Vermeersch centre son art autour de la question du corps en mouvement. Dans sa chorégraphie « Blondes Have No Soul » , elle danse en silence avec comme seul instrument, son corps nu. Artiste complète, elle écrit, dessine, peint, filme, photographie, danse et combine, parfois, plusieurs de ses arts comme dans son installation « Dance for a free spirit », mêlant art visuel et mouvement.

CHIA LONGMAN

Anthropologue belge chercheuse à l’Université de Gand, Chia Longman est spécialisée dans les « gender studies ». Ses recherches abordent notamment le féminisme et la multi-culturalité, la spiritualité des femmes et le bien-être, ou encore le genre et la diversité. Dans ses publications, elle présente les femmes religieuses qu’elle rencontre, issues parfois de communautés très traditionnelles, comme des femmes actives dans les débats qui touchent à leur corps.

Flagey, Le Soir, RTBF, ULB, VUB