Faouzia Charfi, Caroline Lamarche, Simone Susskind
Faouzia Charfi, Caroline Lamarche, Simone Susskind / Odile Jacob, Marie-Françoise Plissart, Simone Susskind

Le corps à l'épreuve des mutations de l'humain

Débat en français avec Faouzia Charfi, Caroline Lamarche et Simone Susskind

L’homosexualité, la bisexualité, le transformisme et la transsexualité bousculent les interdits religieux, tout comme l’ont fait autrefois la contraception, l’interruption de grossesse ou la lutte contre la stérilité. Aujourd’hui, plus que jamais, les technologies éprouvent les limites biologiques du corps. Comment arbitrer le conflit entre religieux, scientifiques, responsables politiques et simples citoyens autour de thèmes comme les nouvelles formes de conception et la porosité des genres? Ou encore, les mutations génétiques rendues possibles par la science?

FAOUZIA CHARFI

La carrière de Faouzia Charfi est marquée par l’engagement. Docteure en Sciences Physiques, elle dénonce le déclin de la puissance de la science dans une Tunisie confrontée aux « miracles du Coran ». Ancienne Secrétaire d’Etat à l'Enseignement supérieur suite à la révolution du 14 janvier 2011, elle appelle aujourd’hui à une éducation moderne en opposition avec l’idéologie islamiste. Récompensée par de nombreux prix, elle interroge dans ses ouvrages le mariage conflictuel de la science avec la religion.

CAROLINE LAMARCHE

La soif d’écrire de Caroline Lamarche est intarissable. Romans, nouvelles, poèmes, mais également fictions radiophoniques, textes scéniques, catalogues d’exposition et livres d’artiste composent sa palette. Elle dont l’écriture soigne les insomnies évoque dans ses écrits le sacrifice, le sacré, la chasteté et la sexualité.

SIMONE SUSSKIND

Sénatrice et Députée bruxelloise, Simone Susskind consacre sa vie au dialogue inter-communautaire. Elle a, notamment, présidé le Centre Communautaire Laïc Juif, dont son mari est à l’origine de la fondation. En 1988 ils y organisent ensemble Give Peace a Chance, la première rencontre publique entre Israëliens et Palestiniens. Croyant profondément en la possibilité d’une paix entre les deux communautés elle sensibilise les jeunes bruxellois à la complexité de ce conflit au travers du projet Israël-Palestine : pour mieux se comprendre.

Flagey, Le Soir, RTBF, ULB, VUB